20170320_131416

Un épisode que j’adore de l’Odyssée, car c’est du jeu vidéo à ce stade, la fameuse rencontre de Charybde et Scylla. Donc, le “trou des chiottes“, c’est Charybde hein… c’est un siphon qui recrache et régurgite régulièrement les navires échoués et autres monstres marins.

Mais comme Ulysse j’ai fait le choix de dessiner Scylla uniquement, car c’est tellement plus badass une hydre, plutôt qu’un immense tourbillon !

C’est un passage intéressant des chants d’Homère, d’ailleurs. L’équipage doit faire le choix du monstre qu’ils doivent affronter pour traverser les Planktes, les écueils inévitables pour retourner à Ithaque.

Le prochain dessin sera probablement le dernier de la série “Odyssée” ! Ça ne devait pas être une série, c’était juste un petit délire que j’ai eu. Un bon prétexte pour reprendre le boulot !

Drawings

Odyssée… de Charybde en Scylla !

Image

20170320_123704

La blague est bien facile, mais ça me permet de rester cohérent (lol) avec l’épisode de la rencontre des Sirènes. On ne le rappellera jamais assez : une sirène c’est une connasse ailée qui vient pour te bouffer, c’est tout.

Ouais ouais ouais, la cohérence ! Ulysse est attaché au poteau, il a la cire d’abeille dans les oreilles, et les sirènes assaillent le navire. Propre, propre !

 

Drawings

Odyssée et déceptions

Image

20170319_105537

Lourd épisode, le passage d’Ulysse aux enfers… il y rencontre plein de gens, entre ses parents, les autres héros tombés pendant la Guerre de Troie, les damnés célèbres – Sisyphe, Tantale, Minos – et même l’ombre d’Héraklès en train de faire… la débile ?!

Ça en fait des trucs à faire. Je me suis contenté de représenter le leitmotiv de la descente d’Ulysse dans l’Autre Monde : la consultation de l’oracle Tirésias.

Et les réactions des autres âmes sont assez similaires à celles de mon public. Les jeux de mots, tout ça…

 

Drawings

Odyssée et Destinée

Image

20170317_190131

J’ai eu très peu de temps pour réaliser l’idée que j’avais sur l’épisode de Circé la magicienne, j’ai fait ça pour respirer un peu au taf.

Mine de rien, j’en suis assez content. L’épisode des Lestrygons, on le zappe, car c’est pas le plus palpitant… quoique hein, des géants tout nus ça peut être rigolo.

*Oui ça n’a rien de beauf, je ne parle pas des jambons de Circé… mais de ceux du porc.

Drawings

Odyssée et jambons !*

Image

20170316_181331

Y’a du vécu là-dedans ? Pas du tout !

Je me suis seulement inspiré de l’attitude et des postures très sensuelles d’un bon ami à moi, qui nous régale de sa philosophie, un peu arrosée s’entend.

J’ai encore droit à une bonne note pour la super vanne littéraire ? On se demande à quoi servent les études.

Drawings

Odyssée Arrosée !

Image

20170315_120119

Trois jours mois que je me dis “ouais, faudrait peut-être sortir ton blog de la nécropole nan ?“, ouais mais… j’ai des projets, j’ai un Artstation, j’ai la Corée du Nord à sauver… gnagnagna blablabla.

Donc on repart tranquillement avec une photo dégueue prise avec mon portable dégueu d’un exercice de détournement du Discobole que j’ai bricolé en cours de modèle vivant. Eh ouais, l’humour est à son paroxysme littéraire. Bravo.

Drawings

Brave Odyssée !

Image

test3.png

Alors, qu’est-ce que donc que ce joyeux bazar ?

Cela fait un moment que vous et moi n’avions parlé ensemble, juste comme ça, pour le plaisir. C’était bien, ce temps, où je pouvais dessiner dans le vent et vous dire n’importe quoi… rassurez-vous, ce temps-là n’est pas achevé, je le fais toujours. Maintenant, vous avez seulement l’impression que Lie et moi, on est devenus des vieux cons.

Nous avons tous les deux vingt piges passées, on peut dire qu’on est assez jeunes. Donc restons sur le principe que nous sommes des cons.

Mais rappelez-vous, les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Alors, qu’est-ce que DRAMO ?

Très simplement, cela fait plusieurs articles que je vous rebats les yeux avec “gnagnagna mon ancien serveur Minecraft“, “jebebite le jeu de rôles, et là t’as bidule qui lance une boule de feu“… maintenant, nous avons décidé de synthétiser tout cet énorme marasme en un gigantesque univers polygraphe, où nous sommes nos propres héros !

Je ne peux, pour l’instant, pas tout vous révéler sur tout ce qui se profile sur la question. Mais seulement vous parler de DRAMO, et seulement de DRAMO. J’aime répéter sans arrêt, DRAMO, comme ça, je trouve que ça fait classe.

L’Histoire du Guerrier, c’est un peu ce à quoi je correspond. Ce qui fait de moi la personne que je suis, là, à vous écrire des phrases digressives du haut de mon clavier. Rogah, alias Frogahkiin, alias la Grenouille, alias #beaucouptropdalias, c’est moi. C’est ce qu’on appelle le culte de la personnalité les enfants.

Mais Rogah ne serait pas Rogah sans ses amis et ses “ennemis”. Tout ceux et celles que vous avez pu voir dans cette très courte HUM HUM histoire sont des gens qui comptent, qui ont compté, qui compteront, pour moi.

Et si vous voulez du détail, vous pouvez vous gratter ! Faut pas déconner non plus, laissons un peu de mystère !

L’histoire, prenez-la telle qu’elle est. Elle représente à la fois le personnage que je suis (oui, oui, je suis une énorme brute sans cervelle au cœur de glace) et aussi la personne que j’aimerais être (un gros barbare ouais ouais). Imaginez alors, Neigi, Ether, Bohor, Isio, ceux-ci sont de vraies personnes de la réalité véritable. Cherchez bien. Vous pouvez trouver des choses relevantes ici bas.

Voici ce que vous pouvez retenir de cette entreprise pour le moins houleuse :

  • Je fais ça en compagnie de Messire_Lie, alias Isio (oh mon dieu), alias Lie, alias #tellementdaliasqueturisquesdedéceder, et sans lui, DRAMO n’existerait pas. Même dans nos rêves les plus fous.
  • Beaucoup de personnes ont contribué bon gré, malgré elles, à mettre l’univers de DRAMO et ses personnages sur pieds.
  • Non, vous ne rêvez pas, les DRAMO ne sont pas terminés. Là, nous avons traité mon avatar, Rogah le Guerrier… mais tous les personnages méritent qu’on s’y attarde longuement.
  • Il y a plus d’une cinquantaine de personnages. Cinquante.
  • Lie et moi, on est les patrons, les chefs, les têtes de file, on peut tout faire, tout concevoir, mais on y arrivera pas tout seul. D’autres plumes et d’autres tablettes s’ajouteront à ce périple !
  • CINQUANTE !

  • Promis, on fera une vidéo pour vous parler, face à face.
  • Cinquante.

 

Ce blog risque fort d’être joyeusement pollué par DRAMO, car ce projet nous tient plus qu’à cœur, c’est notre fils, notre bataille. Faut pas qu’elle s’en aille. Ohohoho.

Soyez nos juges, soyez nos lois, ça nous fait pas peur.

Et avant que Daniel se décide à revenir affronter la céréale chevaline, on s’en ira dans un bruissement de cape, à la façon d’un méchant des années 80.

Prochainement, vous découvrirez un nouveau DRAMO ! Restez vigilants !

 

direction artistique :  Messire_Lie                scénario : Frogahkiin

 

DRAMO, Life

Retour sur DRAMO – Le Guerrier

Image